Des espaces naturels à préserver et de nouvelles énergies à produire

Un patrimoine naturel remarquable et unique

  • Notre territoire se caractérise par un paysage que l’on peut scinder en trois secteurs : la champagne crayeuse (paysage marqué par la craie), le nogentais (zone tampon entre la Brie et la Champagne crayeuse), la Bassée (zone humide), qui s’insère dans les deux précédents,

Il se situe ainsi principalement dans la Bassée qui est un territoire d’exception en termes de biodiversité (par exemple : la pelouse de Montacran, pelouse de Saint-Nicolas-la-Chapelle, réserve de la Prée…). Il abrite un large panel de milieux naturels typiques de grandes vallées inondables du nord-est de la France : prairies humides, boisements alluviaux, mariais, tourbières, noues, bras morts… Ces zones humides abritent des espèces animales et végétales rares ou menacées dépendantes de la ressource en eau mais également du maintien de leurs habitats naturels,

L’influence de la Seine et de l’Aube qui traversent le territoire marque également le paysage de vallées fluviales, riches de biodiversité qui donne lieu au classement en ZNIEFF 2 de 2 zones fonctionnelleset une sur les milieux naturels secondaires. Le territoire compte par ailleurs 11 Zones Naturelles d’intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF)8 de type 1 et une Zone d’Importance pour la Conservation des Oiseaux (ZICO). Un Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux est actuellement en cours de réalisation. Un projet de réserve biologique est également à l’étude sur la pelouse de Jaillac au niveau de la Motte-Tilly.

Un territoire tourné vers le développement des énergies renouvelables

  • Notre territoire est doté de 7 Zones de Développement de l’Eolien qui représentent une puissance de 161 mW soit 10.8% de la production régionale.

Eolien

Source : DREAL