Un territoire structuré

Le Pays de Seine en Plaine Champenoise, c'est : 

53 285 habitants - 79 communes

  • La Communauté de Communes de l’Orvin et l’Ardusson (CCOA) (création et adhésion au Pays en 2003) : 25 communes et 8 043 habitants (recensement 2014)
  • La Communauté de Communes des Portes de Romilly (CCPRS) (création et adhésion au Pays en 2006) : 6 communes 18 128 habitants (recensement 2014)
  • La Communauté de Communes du Nogentais (CCN) (création et adhésion au Pays en 2006) : 23 communes et 17 020 habitants (recensement 2014)
  • La Communauté de Communes de Seine Fontaine Beauregard (CCSFB) (création en 2011 et adhésion au Pays en 2015) : 17 communes et 7 905 habitants (recensement 2011)
  • La Communauté de Communes de Plancy-l’Abbaye (CCPA) (création en 1991 et adhésion au Pays en 2015) : 8 communes et 2 189 habitants (recensement 2012)

Géographiquement, ce territoire appartient à la « plaine champenoise » (Champagne crayeuse), avec les caractéristiques liées à ce type de paysage : champs à perte de vue, agriculture variée essentiellement basée sur la céréaliculture les oléagineux, la betterave et la luzerne. On trouve du vignoble de champagne sur l’extrémité nord du territoire offrant des paysages quelque peu vallonnés sur cette partie. La Vallée de la Seine est l’épine dorsale de ce territoire et le traverse d’Est en Ouest en abritant une faune et une flore exceptionnelle, protégées au sein d’une réserve naturelle nationale, la « Bassée ». Cette épine dorsale s’organise autour du bi-pôle Romilly-sur-Seine/Nogent-sur-Seine, véritable centre nerveux du GAL. Des bourgs-relais complètent la structuration de cet espace (Méry-sur-Seine, Plancy-l ‘Abbaye, Villenauxe-la-Grande, Marigny-le-Châtel, Pont-sur-Seine, Traînel).